Le groupe de l'opposition départementale

Les Conseillers généraux du groupe Ardèche Avenir

Les Conseillers départementaux
du groupe Ardèche Avenir

Découvrez les élus >>

No current events.

A suivre en 2017

Les bénéficiaires du RSA en Ardèche pourront-ils bénéficier du dispositif innovant mis en place à titre expérimental en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Alors que nous écrivons ces lignes, l'Exécutif départemental n'a pas encore officialisé son ralliement aux 11 autres Départements de notre région déjà volontaires.

La formation, compétence régionale, est un moyen de réduire l'inadéquation entre les demandes et les offres d'emploi. Chaque année, des milliers de postes ne sont pas pourvus faute de main d'œuvre qualifiée adaptée. Les Départements ont, quant à eux, le suivi des bénéficiaires et le financement du RSA.

Compte tenu de ces attributions respectives, la Région a proposé aux Départements une convention en faveur des allocataires du RSA. Ceux qui accepteront de poursuivre avec assiduité une formation débouchant réellement sur un emploi percevront une indemnité mensuelle complémentaire de 400 € de la Région.

Lire la suite >>
 

A la une

Que cache le budget 2017 ?

22 Décembre 2016Les élus du groupe « Ardèche Avenir » ont voté « contre »le budget primitif 2017. Plusieurs raisons ont prévalu à ce rejet du budget élaboré par la majorité socialiste du Département : - Des charges de fonctionnement toujours en augmentation malgré des transferts de charges à la région Auvergne-Rhône-Alpes. - Des investissements en baisse constante depuis 5 ans. - Un recours toujours plus important à l'emprunt. Ces trois éléments sont à l'origine d'un déficit structurel du budget que Marc-Antoine Quenette n'a pas manqué de dénoncer. Clairement, la majorité départementale privilégie le court terme en reportant les décisions nécessaires et courageuses pour garantir une gestion saine et rigoureuse. Pourtant lors de cette séance, le groupe d'opposition a défendu plusieurs pistes d'économies évaluées à 6 millions d'euros :

Quel avenir pour le Département

24 Octobre 2016La baisse légitime des financements versés par l'Etat aux Départements pour redresser les comptes du pays, conjuguée à la revalorisation unilatérale du RSA décidée par le Gouvernement, la dégradation continue du chômage et l'absence de maîtrise du train de vie départemental vont finir par dégrader sensiblement les services rendus par le Département aux 320 000 Ardéchois. Chaque année, le Département perd 10 millions d'euros supplémentaires de moyens pour agir. Pour répondre à ce défi budgétaire préoccupant, le président du Département a décidé de sacrifier ses investissements (aide aux communes, collèges, routes, développement numérique, maisons de retraite, pompiers) pour préserver les budgets alloués à l'aide à nos concitoyens les plus vulnérables (handicap, perte d'autonomie, perte d'emploi, enfance).

La rentrée politique du groupe "Ardèche Avenir"

20 Septembre 2016Reçus par Jean-Paul Vallon à Lamastre, les conseillers départementaux d'opposition tenaient hier une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncé le choix de l'exécutif départemental de réduire les budgets alloués à l'investissement et à la solidarité aux communes, missions pourtant indispensables au développement de notre Département !