Le groupe de l'opposition départementale

Les Conseillers généraux du groupe Ardèche Avenir

Les Conseillers départementaux
du groupe Ardèche Avenir

Découvrez les élus >>

No current events.

Bienvenue à Pierre Maisonnat

pierre_maisonnatPierre Maisonnat, conseiller départemental du canton de Tournon-sur-Rhône, vient de rejoindre le groupe Ardèche Avenir en succédant à Frédéric Sausset, depuis le 1er mars 2017. Premier adjoint au maire de Mauves, Pierre Maisonnat est âgé de 46 ans. Avec Christine Four, il constitue désormais le binôme qui représente les habitants du canton de Tournon-sur-Rhône au Conseil départemental de l'Ardèche. Ce changement fait suite à la démission de Frédéric Sausset qui a fait le choix volontaire de se consacrer exclusivement à son mandat de maire de Tournon-sur-Rhône et de président de l'agglomération « Hermitage Tournonais Herbasse Pays de Saint Félicien » alors que la loi lui permettait de continuer à cumuler ses fonctions avec celle de Conseiller départemental. Les élus du groupe « Ardèche Avenir » tiennent donc à saluer l'esprit de responsabilité dont fait preuve Frédéric Sausset et soulignent sa volonté d'honorer avec efficacité et dévouement les responsabilités qui viennent de lui être confiées.

 

A la une

Séance du 13 mars 2017 - Questions de Jean-Paul Vallon

29 Mars 2017 Lors de la séance du 13 mars 2017 au Conseil départemental de l'Ardèche, Jean-Paul Vallon a interrogé le président Hervé Saulignac, d'une part, sur un lien éventuel entre le renforcement de service au Foyer Départemental de l'Enfance et le nombre de mineurs isolés et d'autre part sur l'affaire en cours concernant les agents du service de maintenance et d'entretien des routes.                                                                                      Pour lire les vidéos des interventions de Jean-Paul Vallon, cliquez sur "Lire la suite".  

Priorité à l'emploi

28 Février 2017L'accès à l'emploi est une des principales préoccupations des Ardéchoises et des Ardéchois. Depuis 2012, la progression du chômage et de la précarité se mesure directement par l'augmentation des dépenses du RSA dans les finances départementales : + 30 % en 5 ans ! Pour 2017, le Département a encore budgété une augmentation de 3% de ces dépenses, loin de l'optimisme que le président du Département affiche publiquement sur le front de l'emploi. Nous demandons que le Département change son fusil d'épaule : au lieu de voter des budgets qui constatent l'augmentation de la précarité en Ardèche, nous voulons voter des mesures qui répondent concrètement à cette précarité pour la faire baisser.

A suivre en 2017

22 Décembre 2016Les bénéficiaires du RSA en Ardèche pourront-ils bénéficier du dispositif innovant mis en place à titre expérimental en Auvergne-Rhône-Alpes ? Alors que nous écrivons ces lignes, l'Exécutif départemental n'a pas encore officialisé son ralliement aux 11 autres Départements de notre région déjà volontaires. La formation, compétence régionale, est un moyen de réduire l'inadéquation entre les demandes et les offres d'emploi. Chaque année, des milliers de postes ne sont pas pourvus faute de main d'œuvre qualifiée adaptée. Les Départements ont, quant à eux, le suivi des bénéficiaires et le financement du RSA.