Le groupe de l'opposition départementale

Accueil A la une
Quoi de neuf pour la rentrée ?

portrait_P_Maisonnat_smallL'élection de Laurent Ughetto à la tête du Département devrait être l'occasion d'un nouveau départ pour la collectivité. Au-delà d'un changement d'homme, c'est bien d'un changement de politique dont l'Ardèche a besoin.

Une révision en profondeur des interventions du Département est indispensable pour une meilleure gestion et davantage d'efficacité au service des Ardéchois. Or, depuis 2015, seules deux politiques départementales ont été réformées : les routes et le sport.

Une attention particulière doit être portée aux politiques sociales puisque plus de la moitié du budget y est consacrée, non pas nécessairement pour dépenser moins, mais dépenser mieux. Face au vieillissement de la population, le Département doit adapter sa politique en faveur des aînés afin d'améliorer leur prise en charge et apporter des réponses concrètes favorisant leur autonomie notamment grâce au maintien à domicile.

Nous sommes également particulièrement attachés à un renforcement des actions en faveur des personnes en situation de handicap, de la protection de l'enfance, et à la valorisation de l'insertion par la voie économique.

Lire la suite >>
 
Quel sera l'avenir des Départements ?

jean-pierre-constant-smallAu cours du précédent mandat, les Départements ont été malmenés. Après avoir été mis en sursis, les cantons ont été redécoupés selon des logiques plus que contestables. Pire encore, ils ont été fragilisés au plan financier en raison de l'effet conjugué de la baisse des dotations de l'Etat et de l'augmentation des dépenses obligatoires liées aux versements des allocations de solidarité.

En ce début de quinquennat, à quoi faut-il s'attendre ?

Alors en campagne, le candidat Emmanuel Macron avait annoncé la réduction d'un quart du nombre de Départements à l'horizon 2022. A cette nouvelle menace s'ajoute l'incertitude liée aux finances des Départements.

Lire la suite >>
 
Reliefs avril 2017

christiine_four_small_2Depuis le 1er mars, Pierre Maisonnat, premier adjoint au maire de Mauves, nous a rejoints au sein du groupe « Ardèche Avenir » pour représenter avec moi les habitants du canton de Tournon-sur-Rhône. Il succède à Frédéric Sausset qui a fait le choix de se consacrer exclusivement à son mandat de maire de Tournon-sur-Rhône et à la présidence de « ARCHE Agglo » alors que la loi lui permettait de conserver son mandat de Conseiller départemental. Les Conseillers départementaux du groupe « Ardèche Avenir » saluent son engagement et son esprit de responsabilité.

Lire la suite >>
 
Séance du 13 mars 2017 - Questions de Jean-Paul Vallon

JPV2 Lors de la séance du 13 mars 2017 au Conseil départemental de l'Ardèche, Jean-Paul Vallon a interrogé le président Hervé Saulignac, d'une part, sur un lien éventuel entre le renforcement de service au Foyer Départemental de l'Enfance et le nombre de mineurs isolés et d'autre part sur l'affaire en cours concernant les agents du service de maintenance et d'entretien des routes.             

                            

                                          

Pour lire les vidéos des interventions de Jean-Paul Vallon, cliquez sur "Lire la suite".

 

Lire les vidéos
 
Priorité à l'emploi

travailL'accès à l'emploi est une des principales préoccupations des Ardéchoises et des Ardéchois.

Depuis 2012, la progression du chômage et de la précarité se mesure directement par l'augmentation des dépenses du RSA dans les finances départementales : + 30 % en 5 ans ! Pour 2017, le Département a encore budgété une augmentation de 3% de ces dépenses, loin de l'optimisme que le président du Département affiche publiquement sur le front de l'emploi.

Nous demandons que le Département change son fusil d'épaule : au lieu de voter des budgets qui constatent l'augmentation de la précarité en Ardèche, nous voulons voter des mesures qui répondent concrètement à cette précarité pour la faire baisser.

Lire la suite >>
 
A suivre en 2017

rsaLes bénéficiaires du RSA en Ardèche pourront-ils bénéficier du dispositif innovant mis en place à titre expérimental en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Alors que nous écrivons ces lignes, l'Exécutif départemental n'a pas encore officialisé son ralliement aux 11 autres Départements de notre région déjà volontaires.

La formation, compétence régionale, est un moyen de réduire l'inadéquation entre les demandes et les offres d'emploi. Chaque année, des milliers de postes ne sont pas pourvus faute de main d'œuvre qualifiée adaptée. Les Départements ont, quant à eux, le suivi des bénéficiaires et le financement du RSA.

Lire la suite >>
 
Que cache le budget 2017 ?

BP_2017.siteLes élus du groupe « Ardèche Avenir » ont voté « contre »le budget primitif 2017.

Plusieurs raisons ont prévalu à ce rejet du budget élaboré par la majorité socialiste du Département :

- Des charges de fonctionnement toujours en augmentation malgré des transferts de charges à la région Auvergne-Rhône-Alpes.

- Des investissements en baisse constante depuis 5 ans.

- Un recours toujours plus important à l'emprunt.

Ces trois éléments sont à l'origine d'un déficit structurel du budget que Marc-Antoine Quenette n'a pas manqué de dénoncer. Clairement, la majorité départementale privilégie le court terme en reportant les décisions nécessaires et courageuses pour garantir une gestion saine et rigoureuse.

Pourtant lors de cette séance, le groupe d'opposition a défendu plusieurs pistes d'économies évaluées à 6 millions d'euros :

Lire la suite >>
 
Quel avenir pour le Département

Capture_MAQ_siteLa baisse légitime des financements versés par l'Etat aux Départements pour redresser les comptes du pays, conjuguée à la revalorisation unilatérale du RSA décidée par le Gouvernement, la dégradation continue du chômage et l'absence de maîtrise du train de vie départemental vont finir par dégrader sensiblement les services rendus par le Département aux 320 000 Ardéchois. Chaque année, le Département perd 10 millions d'euros supplémentaires de moyens pour agir.

Pour répondre à ce défi budgétaire préoccupant, le président du Département a décidé de sacrifier ses investissements (aide aux communes, collèges, routes, développement numérique, maisons de retraite, pompiers) pour préserver les budgets alloués à l'aide à nos concitoyens les plus vulnérables (handicap, perte d'autonomie, perte d'emploi, enfance).

Lire la suite >>
 
La rentrée politique du groupe "Ardèche Avenir"

conf_presse_19_sept_16_restauReçus par Jean-Paul Vallon à Lamastre, les conseillers départementaux d'opposition tenaient hier une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncé le choix de l'exécutif départemental de réduire les budgets alloués à l'investissement et à la solidarité aux communes, missions pourtant indispensables au développement de notre Département !

Lire la suite >>
 
A l'heure de la rentrée

jean-pierre-constant-smallCette rentrée devait être l'occasion de se féliciter du plan pluriannuel « innovation pour la jeunesse » annoncé par le département et financé par l'Etat pour relancer la croissance. Le projet de la gauche n'est malheureusement ni innovant, ni jeune !

Nous espérions une politique radicalement nouvelle s'appuyant sur quelques projets structurants donnant à notre jeunesse les moyens de réussir dans le monde de demain. L'Ardèche pourrait devenir un département pionnier en France avec de nouveaux modes d'enseignement des langues ou des mathématiques, s'inspirant de méthodes mises en œuvre à l'étranger, ou s'appuyer sur l'expertise du Cheylard pour ouvrir à tous nos jeunes l'apprentissage du codage.

Au lieu de cela, les 6 millions d'euros apportés par l'Etat serviront essentiellement à financer une multitude d'opérations déjà existantes, comme le service citoyen ou les voyages scolaires. Les seules nouveautés proposées par la majorité départementale sont la création de deux comités Théodule (les « Etats généraux de la jeunesse » et un « observatoire pour la jeunesse »), ainsi qu'un « camion du numérique sillonnant l'Ardèche ». Où est l'innovation ?

Lire la suite >>
 
Des restrictions pour l'aide aux communes

Laetitia_bourjat_aout_2016_small_JPGLa loi NOTRe a théoriquement renforcé les missions du Département en matière de solidarité territoriale. Pourtant, au fil des exercices budgétaires, la majorité de gauche a non seulement réduit la part du budget consacré à l'aide aux communes mais vient de décider, contre l'avis de notre groupe, de limiter le nombre de bénéficiaires. Désormais, seules 170 communes pourront bénéficier du fonds de solidarité départementale alors que 324 en bénéficiaient jusque-là, hors aides exceptionnelles. Avec la baisse des dotations de l'Etat, les communes ardéchoises exclues du dispositif subissent ainsi une nouvelle peine.

Lire la suite >>
 
Réaction aux attaques terroristes d'Orlando et de Magnanville

orlando__police

L’horreur a encore frappé ; d’abord à Orlando où plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie puis à Magnanville, en France, où un couple de policiers a été sauvagement assassiné.

Lire la suite >>
 
Budget Primitif 2016

argent

La baisse des moyens financiers de notre Département a obligé son président à faire des choix politiques pour son budget 2016. La majorité de gauche a choisi : elle a décidé de privilégier les dépenses courantes aux dépenses d'investissement. C'est le choix du présent au détriment de l'avenir.

En 2015, la majorité départementale avait en effet prévu de réaliser 80 millions d'euros d'investissement pour entretenir et développer les routes, les collèges, les maisons de retraite, les casernes de pompiers, les infrastructures numériques ou l'économie. En 2016, elle a inscrit dans son budget uniquement 65 millions de crédits d'investissement. Jamais les dépenses d'investissement sur les 10 dernières années n'auront été aussi faibles.

Lire la suite >>
 
Echos de la Séance du 7 mars 2016 - débat d'orientations budgétaires

DOB_2016 Visionnez l'intervention de Marc-Antoine Quenette                                                      

  Visionnez l'intervention de Camille Jullien                                                                           

  Visionnez l'intervention de Jean-Paul Vallon                                                                 

  Visionnez l'échange entre Marc-Antoine Quenette et Laurent Ughetto

 

 

Lire la suite >>
 
Reliefs mars 2016

christine_Four_smallCe début d'année a été l'occasion pour le président du Conseil départemental de préparer les Ardéchois aux difficultés financières auxquelles nous sommes confrontés. Ce n'est qu'en 2016 qu'il reconnaît enfin la nécessité pour notre Département de se réformer pour faire face à une crise que nous subissons tous depuis 2008. Nous regrettons cette prise de conscience tardive. Notre groupe n'a eu de cesse de dénoncer le manque de réalisme de la majorité départementale pour faire face à l'accroissement des dépenses sociales enregistré depuis des années.

Lire la suite >>
 
Réaction aux attaques terroristes de Bruxelles

Ardche_Avenir_Belgique

Les Conseillers départementaux du groupe Ardèche Avenir expriment toute leur solidarité envers la Belgique et adressent une pensée aux victimes ainsi qu'aux familles endeuillées.

 
Reliefs janvier 2016

Frdric_SAUSSET_3Pouvons-nous accepter d'attendre que le très haut débit mette encore 10 ans pour être accessible à tous ?

Au travers du syndicat « Ardèche Drôme Numérique » (ADN), le Département est engagé dans le déploiement d'un réseau de fibre optique, sur 10 ans, pour un budget de 460 millions d'euros.

L'accès au très haut débit est essentiel à l'attractivité de notre territoire, notamment pour les communes rurales ; essentiel pour attirer de nouvelles entreprises et créer des emplois ; essentiel pour la vie quotidienne des Ardéchoises et des Ardéchois, enfants, adolescents, adultes et seniors ; essentiel pour les utilisations à venir (télétravail, télémédecine, services publics dématérialisés,...) ; essentiel pour le tourisme, l'industrie et l'agriculture.

Lire la suite >>
 
Victoire de Laurent Wauquiez en Rhône-Alpes/Auvergne

LW_RgionLes Conseillers Départementaux du groupe "Ardèche Avenir" saluent la victoire de Laurent WAUQUIEZ en Rhône-Alpes/ Auvergne.

Avec plus de 41% des suffrages exprimés en faveur de la liste de Laurent Wauquiez, les électeurs ont adressé un message fort en Rhône-Alpes-Auvergne en faveur du renouvellement politique et du souhait d'une politique régionale recentrée sur ses missions essentielles avec des engagements clairs.

Nous nous félicitons du score obtenu par la liste Ardéchoise menée par Isabelle Massebeuf et ses colistiers. Ce résultat témoigne d'un rééquilibrage politique en faveur de la droite et du centre en Ardèche.

Lire la suite >>
 
Echos de la Séance du 30 novembre 2015

site


Cliquez pour visionner l'intervention de Marc-Antoine Quenette                                        

 

Cliquez pour visionner les interventions de Frédéric Sausset

 

 

 

 
Echos de la séance du 30 novembre 2015 / intervention de Jean-Paul Vallon

 Intervention_JP_VallonLors de la séance du 30 novembre 2015, le dossier relatif au personnel départemental a été l’occasion pour les élus du groupe « Ardèche Avenir » de demander des informations concernant la procédure engagée par des agents du service maintenance et exploitation devant le Tribunal administratif de Lyon à l’encontre du Département. Les agents concernés ont eux-mêmes informé l'ensemble des élus départementaux de cette procédure qui fait suite à l’absence de solutions amiables avec le Président du Conseil Départemental. 

 

Cliquez pour visionner l'intervention de Jean-Paul Vallon

Visionnez la vidéo
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 5